Charte nationale

Les actions destinées à préserver et à valoriser les ressources génétiques émanent d'acteurs variés et sont conduites à des échelles géographiques différentes : locale, régionale, nationale ou internationale. Conscients de la valeur de ces actions mais aussi de leur dispersion et de leur fragilité dans le temps, les pouvoirs publics français ont choisi d'élaborer et de mettre en œuvre une politique nationale en matière de ressources génétiques, dans le respect des engagements internationaux auxquels la France a souscrit.

C'est dans cet esprit qu'ils ont adopté la Charte Nationale pour la gestion des ressources génétiques. Elle s'applique à toutes les ressources génétiques dont la responsabilité de conservation incombe à la France (territoire français), pour les espèces animales, végétales et microbiennes d'intérêt agricole, industriel, économique, scientifique, social et culturel, gérées et exploitées par l'homme. La Charte intègre un important volet recherches pour consolider les bases scientifiques des dispositifs de gestion des ressources génétiques préconisés pour le long terme. Elle est déclinée en chartes de réseaux afin de s’adapter aux caractéristiques de chaque espèce ou groupes d’espèces et de la communauté d’acteurs qui les gèrent.