POURQUOI DES MÉTADONNÉES ?

Que sont les métadonnées ?

Les métadonnées sont les informations sur les données. Elles contiennent l’information nécessaire pour utiliser efficacement et correctement les données, les comprendre et les interpréter. L’information utilisable in fine est la combinaison des données brutes et des métadonnées associées.

Pourquoi un portail de métadonnées ?

Des informations précises et publiquement accessibles sur les jeux de données d'observation de la biodiversité contribuent à l'ouverture et à la ré-utilisation de ces données dans le respect du droit et des personnes.

Pour cela, il est nécessaire de décrire, caractériser et spécifier finement les informations hébergées dans les bases de données via les métadonnées.

Les métadonnées permettent :

  • De découvrir des jeux de données existants mais hétérogènes, dispersés, d’origines et d’échelles d'observation distinctes.
  • De comprendre le contexte et les méthodes de collecte, la qualité associée aux données.
  • De prendre connaissance des conditions d'accès et d'utilisation aux données et aux ressources associées, des personnes à contacter.

Le portail national de métadonnées ECOSCOPE répond à ce besoin et constitue la première étape du pôle de données d'observation de la biodiversité. Il complète et s’intègre dans le paysage des initiatives nationales et internationales qui favorisent l'ouverture et l'accès aux données. Il contribue ainsi aux efforts globaux pour rendre les données de recherche sur biodiversité plus accessibles pour les projets scientifiques, les synthèses et les indicateurs.

Accès et utilisation des métadonnées

L’accès et la consultation des métadonnées publiées sur le portail est libre. La diffusion des données est du ressort des observatoires de recherche en biodiversité. Une réflexion sur l’attribution d’une licence est en cours.

Le portail de métadonnées ECOSCOPE

  • Un point nodal national de diffusion des métadonnées d'observation de la biodiversité pour la recherche.
  • Un outil ouvert pour trouver « qui », « quoi », quand », « comment », « où », « quand » et « pourquoi » les données ont été collectées.
  • Un profil de métadonnées établi avec des observatoires de recherche sur la biodiversité et basé sur des standards.
  • Un portail qui compose avec l'existant et favorise la circulation des métadonnées entre les systèmes d'information.
  • Un appui à la réalisation de l’état des lieux du paysage de l'observation pour la recherche sur la biodiversité.

Métadonnées et recherche

Les métadonnées présentent un intérêt pour les chercheurs qui se posent les questions :

  • Comment structurer et trier ma base de données ?
  • Où sont les données pertinentes à analyser ?
  • Qui, quoi, comment les données ont-elles été collectées ?
  • Comment partager des données sans perdre (trop d'informations ?
  • Quelles sont la qualité et les condfitions d'accès à des données qui m'intéressent ?

Quels intérêts ?

L'utilisation de métadonnées présente de nombreux avantages pour valoriser et pérenniser les jeux de données d'observation de la biodiversité, souvent hétérogènes dans leurs origines, formats et contenus.

Pourquoi documenter les métadonnées ?

Découvrir et valoriser

- rechercher et identifier de jeux de données 
- publier et valoriser dans les « data paper »

(Ré)utiliser

- informer finement sur le contenu des jeux de données (quoi, comment, où, quand, qui, pourquoi) 
- informersur les démarches qualité appliquée aux données 
- indiquer des utilisations appropriées ou non 
- réaliser de synthèses (semi)automatiques de données (Kepler...)

Pérenniser

- documenter le contexte de collecte et d’interprétation des données 
- descrire la strucutration des données dans la base

Informer sur les conditions d’accès

- informer sur les conditions et formats de diffusion des ressources

Répondre aux requis législatifs et des bailleurs de fond

- être en conformité avec la directive INSPIRE 
- mettre en place un plan de gestion des données 
- réaliser une étape des politiques d’« open access »

 

PROFIL DE MÉTADONNÉES

EML & Inspire, bases du profil de métadonnées

Le profil de métadonnées du portail ECOSCOPE a été élaboré avec des responsables scientfiques d'observatoires de recherche sur la biodiversité et des experts dans le domaine des données. Il est basé sur le standard Ecological Metadata Language (EML) pour une caractérisation fine des jeux de données. Il est conforme aux requis de la directive INSPIRE.

L’EML a été développé pour décrire des informations générées dans le cadre de recherches en écologie et s’applique aux données d’observation et d’expérimentation. Ce standard intègre les requis de normes internationales et permet de décrire des données géo-référencées et de données non géo-référencées, les modes d'acquisition des données et la façon dont elles sont organisées dans le système d’information. L’EML utilise de format de fichier standard « eXtensibleMarkup Language » (XML) qui définit le contenu et la structure des métadonnées, permet le transfert (import/export) de métadonnées et les conversions entre formats.

Spécificités pour l'observation et la recherche sur la biodiversité

Le profil de métadonnées du portail ECOSCOPE comporte deux niveaux :

  • Niveau découverte et connaissance de l’existant : les métadonnées permettent de localiser les données recherchées.
  • Niveau exploration et compréhension fine de l’existant : les métadonnées permettent de savoir si les données peuvent convenir à l’analyse que l’on souhaite faire.

Ces niveaux sont complétés par des métadonnées qui rendent compte des spécificités de l'observations et de la recherche.

Compatibilité avec les systèmes nationaux et internationaux

Le profil de métadonnées ECOSCOPE tient compte des initiatives nationales et internationales en cours :

  • GeoSource / GeoCatalogue
  • Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP)
  • wOrldoCEANbiOressources biotechnologies and Earth-systeM services (Oceanomics)
  • Réseau de Centres de Ressources Biologiques pour les animaux domestiques (CRB-Anim)
  • Réseau des Zones Ateliers (RZA)
  • Global Biodiversity Information Facility (GBIF)
  • Européan Biodiversity Observation Network (EU BON)
  • Long-TermEcologicalResearch Network (LTER)
  • Data Observation Network for Earth (DataONE)
  • Analyses et Expérimentations sur les Ecosystèmes – France (AnaEE-Fr) qui s’appuie sur les thésaurus et les ontologies pour le développement de bases de données dédiées aux sites naturels et aux équipements d’expérimentation écologique sur le long terme

Spécificités

Avantages

Intégration du concept des « Essential Biodiversity Variables » (EBVs)

Identifier les correspondances potentielles entre jeux de données relevant de différents observatoires

Regroupent de catégories de descripteurs biologiques, environnementaux, socio-économiques

Focalisation sur les objectifs scientifiques, les thématiques étudiées et les méthodes employées

Comprendre finement le contexte de collecte des données

Intégration d’informations sur les collections et les conditions d’accès aux échantillons

Contribuer à la valorisation des ressources gérées par les observatoires

 

QUELQUES CONTRIBUTEURS

SEBIOPAG

Réseau des sites d’observation à long terme des Services Ecosystémiques assurés par la BIOdiversité dans les Paysages Agricoles

http://sebiopag.inra.fr/

RECHO

Réseau d’Etude à long terme des interactions Climat-Habitat-Ongulés

ORE DiaFC

Observatoire de Recherche en Environnement sur les Petits Fleuves Côtiers

https://www6.inra.fr/ore-pfc

ZA OBLA

Réseau d’Observation de la Biodiversité de la Loire et ses Affluents

http://www.za-loire.org/Projet-OBLA

LAGPLON

Base de données des plongeurs de l’IRD
DIMPIE - Données bIodiversité Macroalgues PacifiquE

http://lagplon.ird.nc/

Oceanomics

wOrld oCEAN biOressources, biotechnologies, and Earth-systeM. servICeS

http://www.sb-roscoff.fr/umr7144/361-equipe-eppo/1452-oceanomics-laureat-des-investissements-davenir.html

ROBE

Réseau d'Observatoires de la Biodiversité et des Ecosystèmes

http://www.ecolab.omp.eu/servob/robe

OBLIC

Observatoire de la Biodiversité Littorale et Côtière

http://www.sb-roscoff.fr/observation-du-milie.html